La fête du Printemps

Quand la mer s'empare du Carnaval !

Quel plaisir d'accueillir le printemps avec un moment festif et heureux pour les petits et les grands sur ce thème cher aux Tourlavillais : la mer !

Le Carnaval c'est l'esprit du Printemps qui revient. Le soleil pointe à nouveau le bout de son nez, la douceur s'installe, la floraison pavoise la ville. Nous avons à coeur de réunir chaque année les habitants au mois d'avril pour partager ce renouveau.

 

La journée sera intense, s'ouvrant sur un temps fort, le bal des enfants, où petits et grands, costumés ou non, enchaîneront danses et rondes. Les artistes de rue s'empareront ensuite de l'esplanade pour le plaisir des yeux et des oreilles. Enfin, une déambulation nous conduira à l'anneau cyclable de Pontmarais où sa majesté Carnaval sera une fois de plus jugée, condamnée puis brûlée ce mercredi que nous espérons ensoleillé. En effet, la légende veut que le Bonhomme Carnaval, docile bouc émissaire, soit immolé dans le but qu'il emporte avec lui toutes les peines vécues par la cité en 2016.

 

Rendez-vous est donc donné le mercredi 26 avril prochain dès 14h devant le parvis de l'Hôtel de Ville.

Le programme sera disponible sur le site internet : www.mairie-tourlaville.fr


LE MOT DE CLAUDINE SOURISSE

La fête du printemps est un moment fort d'animation qui réunit tous les habitants de notre cité

"Le choix de la thématique de la manifestation s'est fait dans la concertation avec les habitants des quartiers. Nul doute, que les enfants et les familles seront inspirés par le thème vaste de la mer et qu'ils s'amuseront à imaginer ou choisir des costumes et accessoires marins.

 

Les enfants du périscolaire et les seniors des foyers résidences vont participer activement aux préparatifs de ce temps fort pour la Commune déléguée et je les remercie pour leur implication. Ils vont préparer les décorations qui orneront le parcours que le cortège empruntera. Celui-ci s'étendra de l'hôtel de ville jusqu'à la place de Pontmarais, où comme chaque année, le bonhomme de carnaval sera brûlé.

 

Je tiens à saluer le travail remarquable des jeunes du CASIP qui ont créé sa majesté Carnaval. Une collaboration renouvelée et fructueuse avec cet organisme qui permet à des jeunes de 14 à 21 ans  en difficulté de s'impliquer dans un projet et préparer leur avenir entourés de travailleurs sociaux.

 

Je vous souhaite à tous une très belle fête du Printemps !"