Cérémonie du 11 novembre

Commémoration de l'Armistice de 1918

Le rassemblement était donné à l’ancienne mairie pour former un cortège qui s’est rendu jusqu’au monument aux Morts pour la France, avenue de Verdun.

Une centaine de personnes a participé à cet hommage sous la pluie, ponctué de lectures de textes par les élèves du Lycée professionnel Sauxmarais, de la lecture du message officiel du Secrétaire d’état auprès du ministre de la défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, puis du dépôt traditionnel des gerbes par Monsieur Le maire délégué et son adjoint, des présidents des associations des anciens combattants et pour terminer par les représentants du conseil municipal des enfants.

La cérémonie s’est ensuite poursuivie à l’Hôtel de Ville de la mairie déléguée où Gilbert Lepoittevin a retracé les grandes lignes de la première guerre mondiale jusqu’au cessez le feu en soulignant « il n’est pas une famille dont la mort n’a pas fauché un ou plusieurs garçons. Dans tous les villages de France, notre monument aux morts affiche la terrible contribution apporté par la jeunesse de France à cet effroyable carnage. 225 noms y sont gravés en lettre d’or ». Il a également lu un extrait d’une lettre très émouvante d’un soldat envoyée à son épouse le 18 mars 1916 à Verdun. Il s’agissait d’un soldat blessé qui a finalement succombé à ses blessures, laissant derrière lui sa femme enceinte.

Monsieur Montchaton, président de l’association des anciens combattants s’est exprimé à son tour sur ce moment fort de notre histoire. Notons la présence des membres du Conseil municipal des enfants ainsi que les jeunes sapeurs-pompiers volontaires, porteurs d’espoir quant à l’implication de la nouvelle génération dans le devoir de mémoire.