Accueil | Loisirs, Activités | Jumelage | Actualité

Jubilé du jumelage

50 ans d'amitié fêtés du 22 au 25 juin 2017

 

Quatre jours de festivités ont eu lieu à Tourlaville du 22 au 25 juin 2017 pour célébrer les 50 ans d'amitié qui unissent la ville française et la ville allemande.

La délégation officielle est arrivée le jeudi 22 juin en fin de matinée. Trois bus northeimois sont ainsi arrivés sur le parking de la mairie déléguée. Après ce long voyage, détente et repos étaient de rigueur avant de se retrouver autour d’un dîner à la salle Renan.

La délégation northeimoise était composée du maire, Hans Erich Tannhaüser, de ses collaborateurs, de l’orchestre philharmonique, der Northeimer Nachwuchs Orchester (NNO), ainsi que du maire de Prudnik, Franciszek Fejdych et de ses collaborateurs. Notons que la ville de Pologne est jumelée avec Northeim depuis 27 ans.

Dès le vendredi matin, une promenade découverte a eu lieu à bord du bateau l’Adèle, affrété près de la Cité de la mer. Ce sont 82 personnes, françaises et allemandes, qui ont pu profiter de cette visite de la rade de Cherbourg-en-Cotentin. Le hasard faisant parfois bien les choses, le paquebot "Le Queen Mary 2" était en escale ce même jour à quelques mètres au quai de France.

Dès 17h, le coup d’envoi des festivités a été donné par Monsieur le Maire délégué, Gilbert Lepoittevin, qui au travers de son discours a rappelé le contexte historique de la création du jumelage :

« Cette histoire puise ses racines dans la volonté de nos deux peuples de construire des liens de paix qui excluraient à jamais toute envie de guerre. Rapidement, à l’issue de la seconde guerre mondiale, les associations d’anciens combattants ont compris l’importance de mieux se connaître et de bâtir une autre histoire que celle de nos différends. Ainsi la Vdh (Verband deutscher Kriegsheilkehner » et l’ACPG (Anciens combattants et prisonniers de guerre) au travers de leurs représentants locaux, Messieurs Weiss et Desprez, ont entamé les échanges de courriers dès 1965. Ces échanges portés à la connaissance des maires des villes respectives ont donné envie aux deux dirigeants de s’investir à leur tour dans la construction de la paix. Ainsi, Georges Fatôme a reçu en octobre 1966 Herman Teuteberg à Tourlaville. »

Puis le maire délégué a tenu à mettre en avant l’aspect culturel de cet anniversaire au travers des créations artistiques réalisées pour cette occasion sous forme de totems : « la culture a été l’outil choisi pour relancer l’adhésion des jeunes et c’est un succès que nous pouvons contempler aujourd’hui puisque ces totems ont été réalisés par des jeunes tourlavillais et de jeunes northeimois qui ont communiqué grâce aux outils numériques et se sont reconnus aussi dans la proposition de l’artiste, preuve s’il en était besoin, du caractère universel de l’art ».

Avant de passer à l’inauguration des quatre totems commandés pour ce jubilé, l’adjoint au maire délégué en charge du jumelage, Anne Cren, s’est exprimée également : « nous avons fait appel aux écoles, au collège Diderot, au collège de Gutenberg de Northeim. En tout, ce sont 250 jeunes et adolescents tourlavillais et northeimois qui ont participé à la création de cette œuvre. » L’artiste choisi, Aurel Street est spécialisé dans le Street Art, avec sa signature emblématique du Panda. « Cette œuvre, nous l’avons voulu en extérieur, haute, afin d’être visible par toute la population »
Trois sont d’ores et déjà scellés et exposés aux abords de l’Hôtel de Ville. Le quatrième sera livré à Northeim en septembre prochain lors des festivités organisées par Northeim pour le jubilé. Madame Cren n’a pas manqué de souligner « que cette œuvre est un travail colossal, aussi des habitants sont venus avec grand plaisir participer à la réalisation de ce qui en fait une œuvre intergénérationnelle, témoignage qui pétille la joie et la bonne humeur avec laquelle elle a été réalisée ».

Après les élocutions de toutes les parties prenantes, les enfants de la chorale de l’école Jean-Jacques Rousseau et du Collège Diderot ont chanté sur le parvis sous le contrôle de Karine Bourdonnais. Puis, c’est l’orchestre northeimois dirigé par Ditmar Göll qui a offert au public plusieurs morceaux de son répertoire classique dont les hymnes français, allemands et européens.

Le samedi 24 juin, les festivités se sont poursuivies par l’inauguration de la traditionnelle manifestation qui marque le début de l’été « Vent de fête sur Collignon ». L’orchestre de Northeim s’est également produit en milieu d’après-midi dans les dunes. De nombreuses animations ludiques, sportives et culturelles ont ponctué cette journée festive impliquant des structures municipales et associatives. En soirée, concerts, bûcher et feu d’artifices ont ravi le public.

Le dernier temps fort fut celui du dimanche 25 juin, avec à 11h l’inauguration du Parvis de l’Hôtel de Ville qui est a depuis été rebaptisé « Parvis de la paix » pour marquer l’esprit de solidarité entre les peuples. À cette occasion, la délégation allemande a offert une plaque de bronze commémorative aux armoiries des deux villes, scellée dans les marches menant à l’Hôtel de Ville. Monsieur Gilbert Lepoittevin a rappelé l’importance de cette inauguration : « ce choix, nous l’avons fait car nous fêtons les 50 ans d’amitié entre nos villes. Des amis polonais accompagnent nos amis northeimois. Nos trois pays ont connu les horreurs de la guerre et aujourd’hui nous vivons dans une Europe en paix grâce à des hommes et des femmes qui ont su se réconcilier : Charles De Gaulle et Conrad Adenhauer, François Mitterrand et Helmut Kohl, et plus localement Georges Fatôme et Herman Teuteberg, qu’ils en soient remerciés ».

À 15h30, l’orchestre du NNO s’est produit dans le lieu solennel de l’Église Notre-Dame. Pour clôturer les festivités, un dîner officiel a été donné à la salle de l’Europe où la charte du jumelage a été renouvelée par Monsieur Gilbert Lepoittevin et Hans Erich Tannhaüser.

 

Dans cette continuité, le jumelage sportif entre les deux villes, voit ses délégations se rencontrer du 6 au 9 juillet à Tourlaville afin de réfléchir aux différentes façons de renouveler efficacement la thématique sportive entre les deux villes. Après des réunions de travail et des visites de structures sportives, une liste d’actions sera établie afin de définir les grandes lignes qui constitueront les bases de ce lien complémentaire avec nos amis allemands.

 

© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville
© Ville de Tourlaville

Préparatifs de l'anniversaire du Jumelage

50 ans d'amitié Tourlaville-Northeim

Depuis 1967, année de la signature de la charte du jumelage, les actions et les échanges perdurent entre les deux villes. Une union de longue date qui sera fêtée en juin prochain sur la Commune. Zoom sur les préparatifs.

La délégation allemande s'est rendue à Tourlaville pour travailler sur les festivités à venir. Le programme de la journée a débuté par une visite du Collège Diderot qui travaille sur les préparatifs des festivités du cinquantième anniversaire du jumelage. Le Maire de Northeim, Hans-Erich Tannhäuser et Ditmar Göll, le chef d'orchestre de l'école de musique de Northeim, ont rencontré une classe de 4ème accompagnée de son professeur Madame SAGET et du Proviseur Monsieur BERTRAND.

 

Les artistes en herbe ont pu présenter l'avancée des totems qu'ils réalisent actuellement avec Aurel STREET. L'artiste-peintre du Cotentin  est connu pour ses tableaux aux couleurs vives et ses célèbres pandas multicolores. Le travail des élèves, motivés par ce projet, a été salué par leurs hôtes. "Le but est d'avoir une oeuvre collective réalisée par les jeunes des écoles, du collège et visible par tous les habitants" explique Madame CREN..

 

La visite s'est achevée par un pot d'accueil qui avait été préparé par les collégiens, ravis de mettre en pratique leur savoir-faire (spécialité cuisine).

 

L'après-midi a été l'occasion pour le service jumelage et la délégation allemande de se réunir afin de définir les détails des manifestations qui seront proposées au public pendant trois jours du 23 au 26 juin.

 

Madame CREN précise: "Il nous reste beaucoup à faire mais le projet avance et nos homologues sont particulièrement enchantés de leur venue en juin prochain, ce se sera un moment important partagé par Tourlaville et Northeim.

Les Totems

Des oeuvres réalisées sous la houlette de l'artiste Aurel Street

La délégation allemande en visite au Collège Diderot
La délégation allemande en visite au Collège Diderot

Pour marquer cet anniversaire et en garder une trace durable, le choix des deux villes s'est porté sur la réalisation de quatre totems de trois mètres de hauteur qui seront le "temps fort" des festivités. Outre-Rhin, les collégiens allemands travaillent également sur ce projet. Leurs dessins, une fois achevés, seront envoyés à leurs homologues tourlavillais qui seront chargés de les reproduire sur un totem.

 

Après les festivités, trois totems resteront à Tourlaville et le quatrième sera expédié à Northeim où il sera inauguré entre le 14 et le 18 septembre 2017 en présence de la délégation tourlavillaise.

 

+ d'infos sur la réalisation des totems

 


Programme des festivités

du 23 au 26 juin 2017

Informations qui seront complétées ultérieurement :

- Inauguration des trois totems disposés aux abords de l'Hôtel de Ville,

- Chorale des enfants de l'école Jean-jacques ROUSSEAU et du Collège DIDEROT avec l'intervenante musique Karine BOURDONNAIS

- Plusieurs concerts de l'orchestre de Northeim (N.N.O) seront donnés sur la commune


En projet

Le sport à l'honneur

Le Maire de Northeim et le chef d'orchestre admirent le travail réalisé par les élèves du Collège Diderot
Le Maire de Northeim et le chef d'orchestre admirent le travail réalisé par les élèves du Collège Diderot

La Direction Sport-culture-tourisme travaille avec

la délégation allemande sur la création d'un jumelage

sportif franco-allemand qui pourrait voir le jour dès 2018.

 

Nous contacter

Par mail 

Par téléphone : 02 33 88 15 25